Category Archives: Non classé

AU DELA DES SIGLES, LES ENJEUX DE DEMAIN

février 20, 2015

Notre PLU – Plan Local d’Urbanisme va remplacer notre POS – Plan d’Occupation des Sols…
Il s’articule autour de deux grandes priorités.
1- La reconquête d’une centralité villageoise.
2- La mise en valeur de notre cadre de vie, c’est-à-dire de nos richesses naturelles et agricoles.

La reconquête se fera par une offre foncière en Cœur de Village très diversifiée pour répondre aux besoins des jeunes et moins jeunes. Cette offre se fera dans « les dents creuses » -terrain non construits du centre- dans l’esprit d’un urbanisme raisonné et villageois. Elle sera accompagnée par la mise en place de cheminements doux entre quartiers et Cœur de Village, et surtout par une requalification des entrées de ville, la place Jean Galeron et la place de la Mairie.
Une politique spécifique au maintien des commerces sera mise en place, comme sera continué le développement de notre zone artisanale.

Lire la suite

Quel Avenir pour le Pays d’Arles

janvier 24, 2015

Lors de son discours des vœux à sa commune de Saint-Etienne du Grès, Jean MANGION, comme Maire, Vice-président de la Communauté de Communes de la Vallée des Baux et Vice-président du Syndicat mixte du Pays d’Arles a précis’ sa vision pour l’avenir de notre territoire, rejoignant en cela les préoccupations des nombreux Elus et Maires qui ont assisté à cette cérémonie, qui, pour une fois, rompait avec la tradition.

Lire la suite

Parlons vrai

novembre 13, 2014

Les Communes vont être confrontées dans les 3 ans à venir à des difficultés financières sans précédent. C’est un plan d’économie de 50 milliards d’Euros lancé par l’Etat qui est annoncé pour 2015-2016-2017 dans le cadre de l’aide financée par nos impôts et apportée par l’Etat aux Communes.

C’est un coup dur pour une Commune comme la nôtre dont la gestion est irréprochable : aucun emprunt à ce jour et pas d’augmentation d’impôt prévue pour la durée de la mandature.
C’est un coup dur de payer pour les errements de ceux qui ont dépensé sans regarder.

Pour rééquilibrer ses comptes, l’Etat va amputer les dotations aux communes de 30%. Les conséquences seront lourdes pour nos territoires, leurs habitants, leurs commerces et leurs entreprises.
Comme nous ne souhaitons pas compenser ce manque à gagner par des augmentations d’impôts, nous aurons à faire des arbitrages budgétaires au détriment de nos investissements qui devront être étalés sur un nombre d’années plus important.
Pour notre Commune, ce que nous pouvions faire en 6 ans devra se faire en 9 ans au mieux, s’il n’y a pas d’autres coupes sombres.

Par ailleurs, nos concitoyens doivent savoir que cette baisse massive de nos dotations comme l’analyse l’Association des Maires de France aura une double conséquence, sur notre budget de fonctionnement et donc, sur la qualité des services essentiels à la population.

Nous devons pour l’avenir nous battre par tous les moyens pour que l’Etat d’un côté ne continue pas à diminuer ses dotations tout en nous demandant, de l’autre, d’assumer des charges dont il a la responsabilité
Notre Conseil Municipal a voté dans ce sens une motion de soutien à l’Association des Maires de France pour alerter les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse massive des dotations de l’Etat.

Il m’a semblé impératif que vous, citoyens de notre Commune, soyez aussi clairement informé de ces conséquences afin que vous puissiez manifester par toutes les voies légales votre soutien à cette position.

Je vous remercie, par avance, de votre implication dans cette démarche guidée par l’intérêt général.

Lire la suite

Après les Sénatoriales, quel avenir pour nos communes ?

octobre 1, 2014

Le regroupement de communes, la métropole et les communautés de communes ont été au cœur des élections sénatoriales dans les Bouches-du-Rhône. Le rejet de ces regroupements, défendu par plusieurs candidats, leur a permis d’obtenir des scores souvent inattendus et, à l’inverse, ceux qui avaient pris fait et cause pour ces projets communautaires n’ont pas réalisé les scores espérés indépendamment des tendances politiques.

Lire la suite

Sénatoriales : Jean-Noël GUERINI à la rencontre des Grands Electeurs

septembre 13, 2014

Conscient qu’à un moment où l’Etat réduit très fortement son aide aux communes, le département reste le seul à nous soutenir alors que sa disparition est programmée, Jean MANGION a exposé à Jean-Noël GUERINI le plan d’investissements 2015-2018 pour la commune.

L’actuel Président du Conseil général et candidat au Sénatoriales en a approuvé les grandes lignes, en déclarant : « Je ne vous décevrai pas. Mes engagements valent décisions ».

Pour Jean MANGION : « Nous devons gérer cette période d’incertitude avec soin en nous prévenant de toute difficulté. »

Lire la suite

Faire face aux enjeux de la réorganisation territoriale

septembre 1, 2014

L’organisation administrative de la France évoluera dans les cinq prochaines années d’une façon considérable. Nos communes vivront un tournant historique dont les années 2020 verront la concrétisation.
Nos 36 000 communes Françaises vont devoir se regrouper en Communautés de Communes, en Pays, en Métropoles, en Pôles d’équilibre territorial et rural… Nos Conseils Généraux vont quasiment disparaître ; nos Régions vont grandir…
Cette réorganisation se fera par des mutualisations, des transferts de compétences qui verront le pouvoir des Maires se modifier au profit de nouvelles structures.

Lire la suite

Jean-Claude Gaudin nous rend visite

juillet 10, 2014

Jean-Claude Gaudin s’est dit « très heureux de venir au Grès et de voir que Jean perpétue les traditions provençales et les valeurs liées au monde de l’agriculture. Je suis persuadé qu’il saura les maintenir et je reviendrai très vite au Grès car Jean a souvent été l’inspirateur de mes actions. Je suis ravi de le voir ceint de l’écharpe tricolore de maire, pour une fin de carrière exemplaire. C’est une grande responsabilité et il faut beaucoup de courage pour s’atteler à cette tâche. »

Lire la suite

Share This Post :

100 jours ont passé depuis notre élection. Qu’avons-nous fait ?